Shop       Pro Access       Thanks       Contact Rosedale

© 2018 Rosedale

Band

Le groupe Rosedale, dont l’ascension fulgurante s’explique par la qualité exceptionnelle de la voix d’Amandyn Roses, sa complicité fusionnelle avec la guitare magique de Charlie Fabert et la modernité de leur univers musical revient avec son nouvel album « Wide Awake » (sorti le 9 novembre 2018 chez Dixiefrog Records).

Rosedale revisite la musique roots américaine avec une approche aussi fraîche que personnelle. Musicalement, c’est lourd, électrique, puissant mais aussi d’une grande sensibilité. Quand ils décident tous les deux de créer Rosedale en juin 2016, Charlie a déjà un bagage imposant. Il a joué entre autres avec Paul Cox, Janet Robin, Dave White et a accompagné pendant 7 années Fred Chapellier. Une maîtrise totale de l'instrument qui lui permet de jouer tous les styles : des rythmiques funky qui sonnent comme Stevie Ray Vaughan, des riffs nerveux à la Jimmy Page, des solos typiques classic blues que ne renierait pas un Clapton, et des envolées lyriques dignes d'un Gary Moore ou d'un
Bonamassa. Une virtuosité jamais démonstrative, toujours au service de la chanson. Il ne 
faudra pas beaucoup de temps à  Rosedale pour rebattre les cartes du blues-rock français, faisant souffler sur ses épaules un vent de fraîcheur et de nouveauté des plus agréables.

C’est au NEW MORNING que ROSEDALE était venu en mai 2017 présenter son premier album «Long Way To Go» (Dixiefrog records), sorti dans 7 pays européens avec, dans la foulée, une sortie au Japon.

Un premier album studio à la production léchée, mixé à Nashville par John Rausch qui a enregistré des pointures comme Pink, Birdy, Beth Hart, et qui a été nommé aux Grammy Awards pour son travail sur l'album Red de Taylor Swift. La presse spécialisée a classé « Long Way To Go » dans leurs listings respectifs des meilleurs albums de l’année 2017, leur premier clip vidéo a atteint en quelques semaines 180 000 vues sur Facebook et les nombreuses propositions de dates se sont transformées en une tournée qui les amènera à
se produire sur de nombreux festivals et dans de nombreuses salles de concerts en France (Cognac Blues Passions, Guitare en Scène...) ainsi qu’à l’étranger (Suisse, Allemagne, Hollande…) et d’ouvrir pour des artistes tels que Joe Satriani, Dead Daisies, Lucky Peterson, Nanette Workman...).

L’alchimie est parfaite : la voix d'Amandyn perce le mix et nous renverse littéralement, les guitares (nombreuses) répondent en écho tout en tissant un large panorama sonore, les claviers apportent de l'ampleur, et la rythmique solide et énergique avance tel un rouleau compresseur. Rares sont les groupes ‘made in France’ qui ont connu pareille ascension et notoriété aussi fulgurante. Rosedale a su forcer son destin en s’imposant non seulement comme la grosse révélation de l’année 2017, mais aussi comme l’un des groupes les plus performants en Live.


Dixiefrog signe leur 2ème album « Wide Awake » qui est sorti dans les bacs en Europe le 9 novembre 2018. La release party Française a eu lieu le 26 novembre au New Morning de Paris et la release party Allemande le 7 décembre à Esslingen. Wide Awake reste dans la lignée de Long Way To Go un blues rock moderne très personnel teinté d'ambiances sombres, parfois lentes et dramatiques, d'autres fois rock n' roll et up-tempo. Même s'ils en ont composé et écrit la majeure partie, Amandyn et Charlie se sont une nouvelle fois entourés d'autres artistes de talent pour co-écrire certaines des 10 compositions de ce nouvel opus. Ainsi, on retrouve Larry Telford (clavier et compositeur du célèbre groupe de rock sudiste Américain Point Blank) à la plume de 2 textes (Troublemaker et Racing at the wheel) ou encore le chanteur anglais Paul Cox que le groupe a décidé d'inviter en tant que special guest sur le titre Down the line qui donne place à un duo inédit entre sa voix et celle d'Amandyn. Du coté des special guests, on retrouve également le mythique guitariste de blues allemand Henrik Freischlader qui mêle ses envolées guitaristiques à celles de Charlie sur le titre Drifting. Sur d'autres morceaux, Rosedale s'est également agrémenté d'une section de cuivres, d'une section de choeurs ou d'un harmonica, toujours à la recherche de nouvelles sonorités ajoutant encore plus de nuances à leur couleur déjà bien marquée. Mais Rosedale reste avant tout Rosedale et garde les fondations solides qu'on en attend : une rythmique basse / batterie solide, des nappes d'orgue Hammond et du piano blues, des tonnes de guitares électriques et bien sûr, la voix unique et puissante d'Amandyn Roses.

 

Le mix de Wide Awake a été confié à l'excellent Grammy Award winner Jared Kvitka (Joe Bonamassa, Beth Hart, Iron Maiden...) dans son studio de Los Angeles. Le groupe prépare pour 2019 une tournée qui passera par de nombreux pays européens.